Historique du Yacht Club de l’Odet

Depuis sa création en 1882, le Yacht Club de l’Odet (en abrégé, l’YCO), successivement Société des Régates de L’Ile-Tudy-Loctudy et Société de régates de Loctudy-Bénodet, encourage l’essor de la plaisance sous toutes ses formes en Bretagne sud. Au fil des ans, il s’est affirmé comme l’instigateur de régates prestigieuses et a fait de Bénodet, – à l’embouchure de plus jolie rivière de France selon Guillaume Apollinaire – une escale essentielle pour les courses croisières et un lieu privilégié pour les rassemblements nautiques.
Dès 1900 son président, Maurice de Laubrière, fonde le Comité des Coupes de Bretagne dont le but est de réglementer et de coordonner les compétitions qui s’organisent le long des côtes de Bretagne sud. En 1906, il met en place le Comité Breton chargé de construire et d’armer le yacht qui reprendra la prestigieuse Coupe de France conquise par les Allemands. C’est chose faite l’année suivante à Kiel avec “Armen” sous les yeux de Guillaume II. En 1928, l’un des membres du club, Carl de la Sablière, se distingue en remportant les J.O. à bord du 8 m J.I “Aile VI” de Virginie Hériot. En 1935, c’est à l’initiative de M. de Saint-Père, le nouveau président du club, qu’est courue la première course hauturière franco-anglaise sous le règlement du Royal Ocean Racing Club (RORC), Plymouth-Belle-Ile-Bénodet. Après la guerre le club s’établit solidement à Bénodet et sous l’impulsion de M. Jacques de Kerallain, son nouveau président, qui le restera pendant 20 ans, les régates de yachting lourd et léger se multiplient.
Devenus incontournables pour le programme du RORC, Bénodet et le Yacht Club de l’Odet sont aussi sollicités pour l’organisation de nombreuses courses et championnats nationaux ou internationaux tels que ceux des Snipes, Vauriens, Requins, Dragons, 5,5 m J.I, 6 m J.I., etc. Les années 70 voient la naissance de l’Obélix Trophy, l’une des épreuves majeures pour habitables. Et nombreux sont les navigateurs hauturiers d’aujourd’hui qui ont tiré leurs premiers bords et courus leurs premières régates à bord des bateaux de l’YCO.

Depuis plus d’un siècle l’YCO s’est donc affirmé comme incitateur du développement de la plaisance. Soucieux de rassembler et faire régater les yachts classiques, il a organisé dès 2001 le Rendez-vous de la Belle Plaisance, l’un des rassemblements de voiliers classiques et de tradition les plus reconnus sur la côte atlantique. C’est désormais une épreuve incontournable du Challenge Classique Manche Atlantique, couru sous l’égide du Yacht Club Classique et de la jauge classique Handicap (JCH). En 2014, il est apparu évident que l’offre des compétitions organisées oubliait des types de bateaux en pleine croissance, les multicoques. La Mult’YCO est née et réunit chaque année de plus en plus de participants tant en monotypes tels les Diam24 qu’en Multi 2000, en attendant les bateaux volants !

Les présidents

1884 / 1892 : Arthur de Coëtlogon
1892 / 1897 : Maurice de Laubrière
1897 / 1899 : de Lécluse-Trévoëdal
1897 / … Le Nepvou de Carfort

1924 / 1946 : Dr Chauvel
1946 / 1948 : André Canet
1949 / 1968 : Jacques de Kerallain
1969 / 1978 : Dr Pierre Gaumé
1979 / 1985 : Bernard Serret
1986 / 1989 : Patrick Guillemot
1990 / 2000 : Max André Le Borgne
2001 / 2003 : Bernard Bilien
2004 / 2005 : Jos Bescond
2006 / 2012 : Jean-Paul Daumarie
2013 / 2016 : Patrick Stervinou
Elu en 2016 : Jean-Paul Guillou est l’actuel président

Share This
2f010c80d7fe80dc5c38818d3c19f6f8WWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWW