Juillet 2021

Lettre YCO n° 6

Rendez-vous de la Belle Plaisance : pari gagné !

Compte tenu de l’importance de l’organisation nécessaire pour le Rendez-vous de la Belle Plaisance, l’YCO a dû lancer sa préparation assez tôt en début d’année sans avoir la certitude que cet évènement pourrait avoir lieu. L’annonce faite courant mai selon laquelle les activités nautiques pourraient reprendre à partir du 9 juin a enfin dégagé l’horizon et définitivement conforté le Club dans sa volonté de préparer cet évènement et d’y consacrer tous les moyens nécessaires. 

Le pari des organisateurs s’est en définitive révélé gagnant avec une large participation à la Belle Plaisance qui a permis de réunir sur le plan d’eau du 18 au 20 juin 61 concurrents. Outre les habitués de la Belle Plaisance, Hallali le 12 mètres Cruiser Racer conçu par l’architecte Eugène Cornu participait pour la première fois et l’association des Pen Duick alignait au départ rien moins que 4 bateaux : Pen Duick, Pen Duick 2, Pen Duick 3 et Pen Duick 5. Le ciel a été sans soleil et le vent a été variable en force et en direction mais cela n’a pas empêché de belles régates au sein des différentes classes. 

Le premier jour la remontée de l’Odet et le mouillage des bateaux devant la cale de Pors-Meillou suivi du traditionnel dîner de langoustines, ont ravi les yeux et satisfait les gourmets dans une ambiance toujours aussi conviviale. Le lendemain le dîner des équipages a permis aux équipages de se rassasier et d’échanger entre eux. L’on doit souligner le gros effort qui a été demandé aux bénévoles pour que ces rencontres se passent le mieux possible dans le respect des règles propres au contexte sanitaire. 

Dans les éléments de réflexion pour les prochaines éditions de la Belle Plaisance il semble nécessaire de faire le bilan de la répartition des croiseurs en 2 groupes. Celle-ci semble pertinente car elle présente l’avantage d’éviter que des bateaux parfois très différents en taille ou en performances ne courent ensemble. C’est plutôt l’emplacement du curseur en fonction de la jauge (Ftc inférieur et supérieur à 0,8000) qui mérite une réflexion pour les prochaines éditions. Par ailleurs, un certain nombre de concurrents ont jugé les parcours trop longs, le Comité de course ayant été amené à raccourcir le parcours à plusieurs reprises.

National Fireball

En organisant du 14 au 18 juillet prochain le Critérium National Fireball 2021 le Yacht Club de l’Odet renoue avec une époque où les dériveurs étaient rois.
De 20 à 25 Fireball sont attendus pour ce championnat qui sera disputé les 15, 16 et 17 juillet 2021 à Bénodet.

Mais qui connaît réellement le Fireball aujourd’hui ? Rappelons ce qui le caractérise : dessiné en 1962 par Peter Milne, ingénieur spécialiste de l’aviation, le Fireball est un dériveur de 4,95 m de long pour 1,43 m de large et 76 kg. Conçu pour la construction amateur ce voilier à bouchains vifs muni d’une étrave tronquée (« marotte ») se distingue aisément des autres dériveurs en vogue à l’époque. Ses lignes tendues en font un bateau rapide, vivant sur l’eau et facile à manier à terre.

Alors que le 470 est retenu comme bateau olympique le Fireball fait le bonheur des amateurs amoureux de voile et de bricolage tout en respectant les règles strictes des instances internationales de la classe.

Série internationale toujours active dans 20 pays, y compris en France, voilà ce qui en était dit à l’occasion de ses 50 ans dans Voiles Magazine : « Le Fireball est unique. Il est long et étroit, bien toilé et très bas sur l’eau. Dans sa philosophie, il tient plutôt des Scows, ces drôles de bateaux tout plats et sans étraves qui peuplent les lacs américains. Mais à la différence des Scows, le Fireball adore jouer dans les vagues et ne limite pas son terrain de jeu aux plans d’eau intérieurs. Le Fireball est né planant comme d’autres sont nés coiffés. Il plane, il surfe, il vole. Dès force 3 et à toutes les allures. Si, si même au près. Ne prenez pas cet air incrédule ou je penserai que vous n’avez jamais essayé… »

 

Nouveaux membres

Le club se donne pour objectif de permettre aux jeunes de découvrir la voile comme en témoignent :

  • L’importance toujours renouvelée donnée à la Remontée de l’Odet, régate de dériveurs ou de petits quillards ouverte à tous,
  • La promotion de la Régate du vendredi soir et des Bords de l’Odet, régates amicales et conviviales sans enjeu autre que le plaisir de tirer des bords de concert,
  • Et l’extension du tarif réduit de l’adhésion jusqu’à 25 ans.

Tous, membres du club, lecteurs de la Lettre de l’YCO, nous pouvons inviter les jeunes que nous connaissons, qu’ils soient nos enfants, nos petits-enfants, leurs amis à naviguer sur nos bateaux, à sortir des garages les dériveurs et à se rencontrer sur l’eau, à consulter la bourse des équipiers et à s’y inscrire…

Bourse des équipiers

La bourse des équipiers et des embarquements est disponible sur le site internet de l’YCO depuis quelques mois. Elle a été utilisée avec succès pour le Rendez-vous de la Belle Plaisance, le principe en est simple :

  •  Les personnes, qu’elles soient membres ou pas du club, souhaitant naviguer déposent une annonce “Équipier” sur le site avec leur disponibilité, leur niveau, leurs souhaits, leur n° de téléphone et leur adresse courriel,
  •  Les propriétaires ou skippers, membres du club déposent une annonce “Offre d’embarquement” décrivant leur projet de navigation ou de participation à une régate et leur besoin en équipier.

Les annonces sont publiées après validation par le club dans les deux cas. Elles apparaissent dans la page Bourse Equipier/Embarq.t.

Chacun, équipier ou skipper peut regarder les annonces qui l’intéressent et contacter leurs auteurs.

La bourse des équipiers et des embarquements est un outil au service des membres et des amateurs de la voile pour leur permettre de naviguer :

  • Outil facilitant les contacts, son succès dépend de la réussite des contacts qu’elle permettra. En d’autres termes, le dépôt d’une annonce est aussi un engagement du déposant à consulter la bourse et à appeler les auteurs des annonces correspondant à sa demande,
  • La Régate du Vendredi soir et les Bords de l’Odet sont des rendez-vous particulièrement adaptés à son utilisation : jours et heures bien définis, durée limitée, intérêt d’une régate sans contrainte…

Vous pouvez télécharger la lettre au format PDF : La Lettre de l’YCO Numéro 6

YACHT CLUB DE L’ODET Port de Penfoul, 29950 BÉNODET

Courriel YCO : contact@yco-voile.fr

Courriel infos : infos@yco-voile.fr

Tél : 02 98 57 26 09

Share This